Vous êtes ici : Accueil > Actualités & Agenda > Dégâts de gel des 05 et 06 mai 2019 dans le vignoble de Cognac

Dégâts de gel des 05 et 06 mai 2019 dans le vignoble de Cognac

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

On peut trouver des parcelles touchées dans de nombreux secteurs du vignoble.

Il a gelé dans la région de Cognac les 05 et 06 mai au matin. Les températures ne sont pas descendues très bas, mais le stade déjà avancé de la végétation s’accompagne d’un seuil de sensibilité élevé, et certaines parcelles sont complètement détruites. Les petites pluies de samedi 4 ont pu accentuer les dégâts mais il semble cependant que les dégâts de lundi matin soient plus graves que ceux de dimanche matin.. Ils sont comme toujours très variables entre secteurs et même à faible distance, principalement en fonction de la topographie : les fonds et bas de parcelles sont toujours plus touchés. Toutes les situations intermédiaires peuvent se rencontrer, entre des dégâts très légers sans conséquence, et des destructions totales.

Il est encore trop tôt pour en faire un bilan exhaustif, mais à date on peut avancer un ordre de grandeur de 15% du vignoble touché, à des degrés divers. Certains dégâts ne se révèleront que progressivement. Il est possible que certaines inflorescences légèrement touchées « filent » et se transforment en vrilles. A l’inverse la vigne possède des capacités de récupération partielle sur contre-boutons.

On peut trouver des parcelles touchées dans de nombreux secteurs du vignoble, seuls les vignobles insulaires et de bord de Gironde ayant été totalement épargnés.  Les secteurs traditionnellement gélifs ont souvent subi des dégâts, cependant les secteurs les plus touchés peuvent être recensés :

  • plaine de Gensac
  • La Couronne, Roullet StEstèphe
  • secteur de Moulidars, Echallat
  • Vallée du Né : Verrières, StPalais
  • secteur de Barbezieux
  • bas de St Preuil, Bouteville, Mainxe
  • dans le secteur de Jonzac : Clion sur Seugne, Allas-Champagne, Brie sous Archiac
  • fonds dans le secteur de Pérignac (17)
  • Pays bas : Nercillac, Houlette, Courbillac, Bréville, Ballans,… mais certains secteurs du Pays bas sont indemnes.

Les essais réalisés par le passé n’ont pas montré d’intérêt probant des opérations de suppression des pousses partiellement gelées. Pour ceux qui souhaitent intervenir :

  • si seule l’extrémité du pampre est gelée: ne pas intervenir (départ des entre-coeurs qui donneront des bois pour la taille prochaine)
  • si gel partiel du rameau: supprimer le pampre afin de favoriser le départ du contre bourgeon si celui-ci n'a pas débourré,
  • sur jeunes vignes (2eme feuille): possibilité de rabattre pour favoriser le départ des bourgeons de la base (mais qui se fera naturellement).

Aucune autre pratique spécifique n’est conseillée dans l’immédiat.


Contact : Laurent Duquesne – 05 45 36 34 00

 

Contact rapide

Vos coordonnées
Votre demande