Vous êtes ici : Accueil > Actualités & Agenda

Détail de l'actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

La Flavescence dorée : mobilisons-nous car les solutions existent

C’est une maladie de quarantaine dont la lutte est réglementée via des arrêtés préfectoraux.

La Flavescence dorée (FD) est une jaunisse de la vigne.

C’est une maladie de quarantaine dont la lutte est réglementée via des arrêtés préfectoraux. Elle est due à un phytoplasme (=bactérie sans paroi), Candidatus Phytoplasma Vitis, qui perturbe la circulation de la sève. Elle est véhiculée par un insecte vecteur inféodé à la vigne, la cicadelle Scaphoideus titanus. La lutte contre la FD est donc dirigée contre le phytoplasme d’une part (prospections du vignoble + arrachage des ceps contaminés) et contre l’insecte vecteur d’autre part (traitements insecticides).

En Charente, le Périmètre de Lutte Obligatoire (PLO) en 2018, concerne 728 communes.

Figure 1. Carte du PLO 2018 sur le vignoble des Charentes

Depuis de nombreuses années, la Chambre d’agriculture de Charente s’engage dans la lutte contre la FD au travers des actions suivantes menées en 2018 :

  • Formation terrain de reconnaissance des symptômes de la FD
  • Prospections collectives FD
  • Aménagement de la lutte insecticide contre la FD sur 6 communes

1) Formation terrain à la reconnaissance des symptômes de la FD

Une formation terrain d’une demi-journée a été organisée le 05/09 à l’attention des viticulteurs (chefs d’exploitation et salariés), sur une parcelle de vigne atteinte par la FD. L’objectif de cette formation est de reconnaître les principaux symptômes de la FD afin d’optimiser l’identification des ceps contaminés lors de la prospection du vignoble. Une première partie théorique fut consacrée au cycle de la FD, ses différentes voies de transmission, les moyens de lutte existants, l’organisation actuelle de la lutte en Charente, la description des symptômes, etc. Dans un second temps, les viticulteurs présents ont évolué au sein de la parcelle afin d’identifier les ceps atteints par la FD.

Photo 1. Formation à la reconnaissance des symptômes FD

2) Organisation des prospections collectives FD sur le territoire charentais

Six zones d’animation ont été définies sur les deux Charentes pour 109 communes prospectées collectivement du 27 août au 17 septembre.

Figure 2. Carte des zones d'animation PC FD 2018

Tableau 1. Récapitulatif des 6 zones d’animation

Chaque commune sélectionnée bénéficie d’au moins une demi-journée de prospection collective qui s’organise de la manière suivante :

1 - Formation d’une trentaine de minutes :

  • Présentation du périmètre de lutte obligatoire actuel et de l’historique sanitaire de la commune en question ;
  • Présentation des évolutions réglementaires telles que l’aménagement de la lutte contre la FD : intérêt et modalités d’entrée ;
  • Rappel des modalités de sortie du PLO ;
  • Présentation des symptômes via des photos ou un échantillon ;
  • Comment réaliser la prospection ?
  • Comment remplir et renvoyer la feuille de prospection individuelle ?
  • Sensibiliser sur l’intérêt des prospections ;
  • Organisation de la prospection collective en utilisant les cartes avec le zonage des pieds FD 2017 pour les communes concernées ;

2 - Prospection collective sur le terrain :

  • Recherche et identification des pieds suspects dans la commune ;
  • Prise en compte des retours des viticulteurs sur la lutte contre la FD.

Au total, 1 372 ha ont été prospectés collectivement.

Graphique 1. Surfaces prospectées collectivement en fonction des zones d'animation

Sur l’ensemble des zones d’animation, en moyenne, 16% des viticulteurs ont participé à une prospection collective organisée par un animateur de la Chambre d’agriculture.

Figure 3. Taux de participation aux PC des communes du territoire d'animation

Durant les prospections collectives, les ceps suspects sont identifiés puis la FREDON réalise des prélèvements afin que des analyses soient réalisées en laboratoire. Les retours d’analyse permettant de confirmer ou d’infirmer la présence de FD ont lieu courant décembre. La carte ci-dessous permet ainsi de visualiser les zones où ont été repérés des pieds potentiellement atteints par la maladie. Au total, 297 ceps ont été identifiés mais à ce jour aucun foyer n’a été répertorié.

Figure 4. Nombre de pieds suspects par commune

En résumé

  • 109 communes prospectées collectivement ;
  • 1 372 ha de surface viticole prospectés collectivement sur la zone d’animation ;
  • 16 % de taux de participation des viticulteurs aux PC sur l’ensemble des communes ;
  • 297 ceps suspects et 0 foyer identifiés.

Pour rappel, les conditions de sortie des communes du Périmètre de Lutte Obligatoire sont les suivantes :

- Absence de flavescence dorée durant deux années consécutives sur la commune,
- Absence de pieds isolés flavescents dans un rayon de 500m,
- Absence de parcelles contaminées à plus de 20% dans un rayon de 1000m,
- Un taux de surface prospectée supérieur à 85% pendant deux années consécutives (évalué via le retour des fiches de prospection auprès du BNIC).

3) L’aménagement de la lutte insecticide contre la Flavescence dorée

Depuis trois années consécutives, l’aménagement de la lutte insecticide est testé sur six communes (3 en Charente et 3 en Charente-Maritime).

L’objectif de cette démarche est de réduire l’utilisation des produits phytosanitaires en l’adaptant à la pression réelle de l’insecte vecteur, observée sur la commune viticole. Cela doit permettre une lutte plus raisonnée et plus pertinente sans nuire à l’efficacité de contrôle du vecteur.

La gestion des traitements insecticides FD en aménagement de la lutte est la suivante :

  • Le traitement T1 décalé sur deux semaines,
  • Le traitement T2 supprimé,
  • Le traitement T3 raisonné : il sera déclenché uniquement s’il y a présence de cicadelles de la flavescence dorée (seuil d’intervention = nombre de larves et /ou adultes > 3) sur la commune.

Figure 5. Calendrier des traitements insecticides CFD selon les conduites viticoles

Pour cela, un suivi biologique de l’insecte vecteur a été mis en place de juin à août. Des comptages larvaires hebdomadaires ont été réalisés suivis de comptages adultes à l’aide de pièges droits englués Bug-Scan.

Cette année, pour cinq communes sur six, aucune cicadelle n’a été dénombrée. 2/3 des traitements insecticides ont été supprimés.

Force est de constater qu’à ce jour, la FD ne mobilise pas suffisamment. 16% de taux de participation aux PC : chiffre faible lorsque l’on sait que le principal moyen de lutte contre la FD demeure la prospection. Pour que la lutte soit efficace, la mobilisation de tous est essentielle sous peine de figer une situation et de continuer à recourir à une utilisation d’insecticides toujours plus importante. Pour autant, le schéma global d’organisation de la lutte contre la FD en Charentes peut sûrement être amélioré. Dans cette optique un questionnaire a été envoyé prioritairement aux communes où la participation était faible (20 communes) afin de se saisir des pistes d’amélioration.

Pour toute question ou témoignages, vous pouvez contacter Coralie LACHENAL, conseillère viticole au 06.21.21.83.03 ou par mail : coralie.lachenal@charente.chambagri.fr  

Contact rapide

Vos coordonnées
Votre demande