Vous êtes ici : Accueil > Actualités & Agenda > L’impact des intempéries sur la déclaration PAC

L’impact des intempéries sur la déclaration PAC

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page
PAC

PAC

Les semis d’hiver ont été perturbés par les intempéries de fin 2019 et début 2020 : ils ont été empêchés ou partiellement détruits.

Dans certains cas, la culture a été totalement détruite. Si la parcelle a été réensemencée au printemps, elle devra être déclarée avec cette nouvelle culture. Mais, si la parcelle n’a pas été réensemencée, il faut la déclarer en « Surface agricole temporairement non exploitée » (code SNE). Elle ne sera pas éligible aux aides PAC.

Dans le cas d’une destruction partielle de la culture, la parcelle peut être déclarée avec la culture en place. Les zones en sol nu devront alors être dessinées et déclarées en SNE si elles atteignent une surface considérée comme significative, à savoir :

  • surface de plus de 10 ares d’un seul tenant pour toute parcelle de 20 ares ou plus,
  • surface de plus d’1 are sur une parcelle de moins de 20 ares.

 

Ainsi, sur une parcelle de 20 ares ou plus, si vous avez plusieurs zones noyées et que chacune de ces zones fait moins de 10 ares, vous n’avez pas à les dessiner.

Pour certains, les intempéries ont eu un impact important sur l’assolement initialement prévu. Attention, car cela peut avoir des conséquences sur le respect de la diversité des cultures et donc sur le paiement vert.

 

Contact rapide

Vos coordonnées

Les informations marquées d'un astérisque sont obligatoires et nécessaires au traitement de votre demande de contact. A défaut, nous ne sommes pas en mesure de répondre à votre demande.

En savoir plus sur notre politique de protection de vos données personnelles

Votre demande